De retour de Brioude avec un joli Podium !!!

Finale du championnat du monde d’Enduro à Brioude

Les Grand Prix de France m’ont toujours réussi, c’est pourquoi j’abordais cette dernière épreuve de l’année avec beaucoup d’enthousiasme, d’autant que c’est toujours un plaisir de rouler dans son pays et devant son public. Et cette année, autant dire que je n’ai pas été déçu! Le Moto Club de Brioude avait vraiment réalisé un très bon boulot afin que les pilotes comme les spectateurs soient dans les meilleures conditions possibles tout au long du weekend. Et côté public justement, l’ambiance était incroyable. Plus de 30 000 spectateurs présents et une ambiance de folie le long des banderoles!

Tout a commencé le vendredi soir pour le super test où j’étais opposé à Barragan. Je prends le meilleur sur lui et signe le quatrième temps au général derrière Salvini, Renet et Aubert. De quoi bien débuter et me mettre en confiance pour la suite!
Et dès le samedi justement, je suis de suite dans le coup. Avec Barragan, Aranda et Mena on se tient dans un mouchoir de poche tout au long de la matinée s’échangeant les places à tour de rôle. Et dès le début du troisième tour, je prends le meilleur sur eux, fait le trou et maintient l’écart jusqu’au bout pour prendre la troisième place derrière Renet et Savini.
Un grand moment d’émotion à plus d’un titre : je signe mon premier podium mondial en Elite dépassant l’objectif que je m’étais fixé, mais surtout je deviens le premier pilote Yamaha et aussi le premier pilote privé à monter sur le podium du Mondial E2 cette saison. Je suis également le premier à hisser un deux temps sur ce même podium depuis… en fait ca fait si longtemps qu’on ne sait plus vraiment ! Au moins 2007, c’est dire…

Je suis du coup sur mon petit nuage, largement encouragé par les spectateurs très nombreux autour de mon paddock le samedi soir et très bruyants lorsque je passais en spéciale. Le fait d’être un Français sur une petite 250 deux temps a certainement attiré la sympathie mais je tiens à en profiter pour les remercier du fond du cœur pour leur soutien.
J’aborde le dimanche reboosté me disant que tout est possible, même si un top 5 serait déjà un très bon résultat.
Et après avoir été de nouveau troisième en début de journée, je commets plusieurs erreurs et chute deux fois dans la spéciale extrême lors du deuxième tour. Cela me coute du temps, je me retrouve huitième et dois cravacher pour remonter et finalement terminer la journée à une honorable cinquième place.

Troisième puis cinquième, ce résultat reste énorme et suffit largement à me combler. D’autant que cela me permet aussi de gagner une place au général du championnat du monde. Je termine en effet la saison au septième rang, tout près de la sixième place. Un résultat très satisfaisant. Je vous donne maintenant rendez-vous début octobre pour la dernière course de la saison : la finale du championnat de France à Ambert !